Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sylvie Méheut

Sylvie Méheut

Carnets


Top articles

  • IN FINE

    19 décembre 2018

    Soy el Albatros que te espera en el final del mundo Sara Vial Quand je ne serai plus que l'aube de moi-même Et que toi mon ardent tu pleureras mes jours Comme pleure la mer en enlaçant la plaine De ses bras ensablés où s'enlise l'amour Quand je ne serai...

  • Il pleut sur la mer

    30 janvier 2020

    © Franklin Hamon Ni mur Ni frontière Ni fêlure À peine cette torpeur étrange De ce qui va et qui n’est plus Déjà qu’une ombre sur la Manche Déjà qu’un vaisseau disparu Et je suis là Nue de t’attendre Sur ce banc qui roule éperdu Vers d’autres chants D’autres...

  • Matin de neige

    11 février 2018 ( #Vagabondages )

    Sous son châle d’aventurine La terre a pâli ce matin Blanche l’ornière santoline Blanche la paume du chemin Déjà plus rien ne s’achemine Tout s’encorbelle et tout ondoie Le châtelet se parchemine Sous son étole de sainbois L’enfance est là qui se décline...

  • Théorème

    24 juillet 2017 ( #Immanences )

    Je me nourris d’instants Alifères et concaves Où le temps Magnétique embase Dissout ses instincts exigus Sous les lacis entremaillés Des souvenirs qui s’amoncellent Se dégage l’aurore nouvelle De nos crémaillères ténues Et Toi En sortie d’illusion Là...

  • Sous un ciel bleu de méthylène

    24 février 2019

    © Eric Rechsteiner Les plages brunes de la Caspienne gardent l’empreinte de tes pas Sous un ciel bleu de méthylène Ton ombre passe Ton ombre va Guerrière d’opaline remorquant ses gisants Je suis venue si tard au creux tes paupières Sous les cymbales ocrées...

  • Au pays de ses sources

    29 août 2019

    © Christophe Charbonnel J’aimerais refleurir au pays de ses sources Et n’être plus que mousse entre ses doigts de lierre À son flanc de nigelle épingler mes bruyères Veiller sur son sommeil comme une abeille douce Voyeur ensorcelé par le parfum des mers...

  • Chronique d'une absence

    01 août 2017

    Un jour Tu ne fus plus soumis à ma mémoire Et les bandeaux du temps De la lampe Et du soir Ont ranimé l’espace Allégoriquement S’en vint alors Un jour d’épeautre et de langue sauvage Un jour d’apanage De murènes étoilées De floraisons D’alpages De serpentiformes...

  • La chanson de la Sorgue

    15 juillet 2017

    C’était un matin blanc sur la Sorgue attentive Un matin où le vent irisait nos aveux Près du moulin ta main écarquillait les cieux D’un geste langoureux que le désir avive Et nous fîmes l’amour et nous fîmes le voeu De ceux qui se promettent et de ceux...

  • Sous la Montparnasse

    15 juillet 2017

    Sous les quinquets bleus de la Montparnasse Le temps s’écarquille amoureusement Il n’est de saison puisque tout s’efface Puisque tout s’efface inlassablement Tout s’envole au vent sous la Montparnasse L’express de midi ne chantera plus L’écuyer s’endort...

  • L'oublieux

    15 juillet 2017

    O mon oublieux Ma camarde Ma sentinelle Ma saison L’amour serait-il insondable Comme insondable la raison Toi l’affileur insoupçonnable Qui détroussait les échansons Assermentant toutes les fables D’Ivry d’Avranches et de Clisson Toi et tes yeux d’outre-faïence...

  • Finistère

    15 juillet 2017

    Le temps n’était plus à l’amour Et l’amour n’était plus au temps Et de Recouvrance à Ouessant Paissait un ciel apoplectique Un grand ciel vert Où l’Atlantique Se mirait inlassablement Le temps n’était plus à l’amour L’amour n’était plus à la guerre Nous...

  • Rêvé pour l'été

    15 juillet 2017

    La roselière La santoline Le quartz éolien de l’errance La note bleue qui s'illumine Entre l’azur et l’espérance L’allée couverte de Nohant Le guéridon sous la verrière Sur la villa des Églantiers La chrysalide de la mer Le front fiévreux de la Durance...

  • Impressions briochines

    22 août 2017

    Ô mon arborescence Ma sanguine odyssée Tu dis Et je t’encense Toutes lanternes bues La ville et ses vallées Mille en tout, me dis-tu Les sentes minérales Les jardins ouvriers Les boulevards assis Charner et Clémenceau L’allée des Promenades Au kiosque...

  • Ce blanc

    26 juillet 2017

    Se laisser surprendre Ne donner qu’en riant les épures de miel Qui roulent leurs écrous sous les crocs du silence Prendre dans la mémoire la faconde et l’ivresse Saisir sur le reflet que nos gestes d’avant n’ont cessé de distendre La piété qui nous reste...

  • J'entends tinter l'espoir

    23 juillet 2017

    Les lèvres de la nuit lézardent les persiennes Sans doute pleut-il encore J’entends tinter le soir Demain s’en reviendra danser sur l’accotoir Délivrant le veilleur de ses ombres anciennes Le ciel ce ferrailleur s’est pendu aux antennes Revoici la douceur...

  • Je croyais tout savoir

    22 juillet 2017

    Je croyais tout savoir du vent et des nuages Par-delà les mirages où mon cœur s’était mû Je croyais tout savoir de l’éternel adage Que se disputent au loin les voiliers inconnus Je croyais tout savoir de l’aurore sauvage Au crépuscule ardent assoiffé...

  • Ton visage adoré

    18 juillet 2017

    Ton visage adoré où s’arrime le monde J’y suis venue cueillir la palme du printemps Et je plonge en tes yeux comme plonge le temps Lorsque le vent dénoue sa cape vagabonde Ton visage adoré Avec toutes ses cascades et tous ces chemins creux Qui mènent...

  • Entre Rochebonne et Dinard

    17 juillet 2017

    Tout est si permanent Tout semble volubile C’est à peine si l’on pressent Sur le Sillon évanescent L’oisellement bleu de la ville Ô que personne ne gémisse Ô que nulle âme ne périsse À moins de mille années d’ici Que sur le front de marée glisse À la...

  • Vois

    16 juillet 2017

    Vois Cet amour que nous possédons Et cet amour qui nous précède Qu’une chaste et dolente fièvre Aiguise en son humanité Vois Tout se morcelle sous l’absence Et de l’absence tout renaît La source ne mendie jamais C’est le ruisselet qui s’avance Vois Sous...

  • Il est le sémaphore

    10 août 2017

    Il est le sémaphore des vastes solitudes Le murmure incessant des saisons à venir La verte ritournelle qui lentement augure L’épure d’un soupir Il est le vent léger La genèse L’averse Qui parade en riant sous la nasse des cieux Alignant le soleil aux...

  • Dive joie

    05 août 2017

    Ô dive joie Tu es venue Toi la sans sommeil La nubile Poser sur l’arc-en-ciel Tes breloques dociles Et sur le ciel soucieux L’alphabet de l’oubli Ô dive joie Je t’attendais Depuis l’aube des temps Je t’attendais Sur le perron d’enfance Sur la ville courroucée...

  • Naissance du vertige

    19 février 2019

    Ô ventre moissonneur Églantine de sang La pulpe du matin sur la grève cressonne Et la brume au lointain farouchement siphonne Au seuil des laminaires la coiffe des brisants Les îles s’alanguissent Les corps en font autant L’amour suspend l’esquisse des...

  • Le retour du printemps

    11 août 2017

    Et je n’attendais rien Quand tout me fut offert L’étole du matin La voile sur la mer Sur le lilas fiévreux Une écharpe de brume Le baiser du chemin L’archange dans les cieux Et sur le lit défait Un pointillé de lune Tout me fut redonné À la douceur du...

  • Qu'importe

    02 mai 2019

    Qu'importe l'immanente lumière Qui frappe la lucarne Et ce goût de fougère Qui roule sur les doigts Qu'importe le matin clos Et le soir qui s'ébat Sur tes lèvres encloses Si l'absence dépose l'idée de ton regard Sylvie Méheut

<< < 1 2 3

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents