Celtie

Publié le par Sylvie Méheut

Celtie

Bretagne n’as-tu pas 
Jadis en ta demeure
Aligné le soleil 
À l’ombre de la croix 
Et la crique et la crypte 
Où l’océan s’enfleure 
S’irisent similaires
Au berceau de l'émoi

Ô Bretagne fidèle 
Au sein de la marée 
Aux grèves de novembre 
Où passent les gisants
File file ta laine 
Au ventre du passé
Suspends à tes falaises 
L’échelle du jusant

Ô Bretagne des Voix
Invoque le Mystère
Et demande à genoux 
À Celui qui s’en vient
Couronner tes sentiers 
Où saigne la bruyère
Quelques grappes d’azur
Pour enfanter demain 

Bretagne de Xavier
Aux landes incendiaires
Vocables de lichen
Portés par les courants 
Sonne sonne la noce
Aux brumes éternelles
Saupoudre d'étincelles 
L’aile de Botzulan

Bretagne n’as-tu pas 
Jadis en ta demeure
Aligné le soleil 
À l’ombre de la croix 
Voici l’homme nouveau
Descendu du calvaire
Entre ses doigts d'argile
Un rameau d' hydrangea

 

Sylvie Méheut 

Vers Xavier Grall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Superbes racines
Répondre
S
Voici toute ma richesse, jean.
Je te remercie.
Y
Oh Sylvie ! Ô Sylvie Méheut, me voici perforé par la beauté d'un poème.
Répondre
S
C'est un poème tout confus qui remercie Yann des Abruzzes. J'ai reçu ce midi une bien tentante carte postale.
Baci :)