Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sylvie Méheut

Sylvie Méheut

Carnets


Au pays de ses sources

Publié par Sylvie Méheut sur 29 Août 2019, 13:14pm

© Christophe Charbonnel 

 

 

J’aimerais refleurir au pays de ses sources

Et n’être plus que mousse entre ses doigts de lierre

À son flanc de nigelle épingler mes bruyères

Veiller sur son sommeil comme une abeille douce

 

Voyeur ensorcelé par le parfum des mers

Voyageur intrépide emportant dans sa course 

Les farfadets de feu escortant la Grande Ourse

Et le corset d’onyx d’une abeille légère

 

Est-ce Venise au loin - Est-ce Constantinople 

Qui déjà se profilent sous le loup de l’été

Quand argentiquement le soir sur la jetée

 

Soulève nonchalant l'étole de Canope 

Et qu’une nef blonde la grand-voile dressée 

Glisse sur l’horizon comme une abeille morte

 

 

Sylvie Méheut

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je l’ai relu encore et encore...
Répondre
C
C’est beau, Sylvie
Ça me remue de l’intérieur...
Répondre
S
Te remercier encore...
C
Ces jolis mots, doux comme les élytres des nymphes…
Répondre
S
Ton beau regard d'artiste, Clo...
L
Superbe. Je n'ai pas les mots pour dire que c'est si jolie.
Répondre
S
Merci et à bien vite dans votre "petit monde"...
M
Super
Répondre
S
Oh Micha ! Je te remercie vivement.
O
Beau poème Sylvie
Revenir au pays de mes sources maternelles je l'ai fait et je ne regrette rien même s'il m'a fallut laisser une partie de moi derrière moi.
Ton écrit me parle
Bon dimanche
Répondre
S
Chère Jacqueline, j'espère avoir un jour la joie de croiser ton chemin.
Je t'embrasse.
A
Excellent mon amie. Bravo !
Répondre
S
Merci pour ta belle présence, Ahmed.
E
Subjugué.
Répondre
S
Merci Eric... Ton regard m'est précieux.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents